Réalisez votre propre purin d’ortie

Tom nous parle de sa façon de faire du purin, aussi appelé décoction de plante.

Pour cela il faut récupérer différents type de plantes, chaque plante aura un bienfait tout particulier. Cela passe par l’ortie, la prèle, et la consoude, par exemple. Ensuite il suffit de faire macérer un certain temps la plante dans de l’eau, cela peu même se compter en nombre de jour, selon le résultat souhaité.

Le but étant de fortifier les plantes pour un meilleur enracinement par exemple avec l’ortie, ou encore de traiter les plantes pour éviter que des champignons s’y développent grâce a la prèle.

En ce qui concerne l’utilisation, c’est très simple, Tom nous explique qu’il peut y avoir différents usages. Par exemple l’arrosage, c’est une technique plutôt simple qui consiste a diluer le purin a peut prés 10 % pour un arrosoir classique et le reste en eau. il suffit ensuite d’arroser les plantations. Ou alors, ce qui marche très bien aussi, c’est le pulvérisateur a main. Il permet de pulvériser plus précisément sur les feuilles. Selon la technique d’arrosage, cela peut aussi venir modifier le résultat, et le purin peut devenir soit un traitement, soit un fortifiant naturelle.

Tom nous parle aussi d’une recette pour lutter contre les doryphores. C’est un mélange a part égale de purin d’ortie et de purin de prèle associé a un peu de savon noir pour le coté fixant. Cela peut tenir environ 6 a 7 jours, et venir sauver vos pommes de terres.

La vidéo ou Tom nous explique tout ceci en image :

Vous pouvez retrouver toutes nos astuces jardinage dans la catégorie Ecoute ton pote’âgé.

Pour en savoir plus sur notre activité vous pouvez aussi nous retrouver sur Le Potager d’à Côtè

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *